Article

Réservé aux hommes – restez en bonne santé à plus de 50 ans

Le fait que le corps change au fur et à mesure que l’on avance en âge n’est un secret pour personne. Toutefois, vous pouvez faciliter le processus en prenant soin de votre corps. Restez en bonne santé plus longtemps! Suivez ces conseils pour apprendre à combattre les problèmes de santé auxquels les hommes peuvent être confrontés en vieillissant.    

La nutrition et le vieillissement

En vieillissant normalement, les hommes voient leurs besoins nutritifs évoluer. Votre capacité à brûler les calories diminue avec l’âge, c’est la raison pour laquelle la quantité de nourriture dont vous avez besoin va fort probablement se réduire, ou vous allez constater une baisse d’appétit.

Le fait de vieillir signifie également que la quantité de vitamines et de minéraux dont vous avez besoin pour être en bonne santé est susceptible de différer de celle qu’il vous fallait étant jeune. Votre corps peut avoir du mal à absorber certains nutriments contenus dans les aliments, tels que le calcium, le fer et la vitamine B12. Demandez conseil à votre médecin ou à un diététiste professionnel, ou cliquez ici pour en apprendre davantage.  

Questions relatives à la santé des hommes à prendre en considération

Fumer des cigarettes, ne pas faire d’exercice et faire des choix alimentaires inappropriés sont certaines des raisons les plus communes pour lesquelles les gens tombent malades, en particulier lorsqu’ils avancent en âge. Heureusement, il est toujours temps pour vous d’opérer quelques changements sains!

Les quatre problèmes de santé suivants touchent fréquemment les hommes lorsqu’ils atteignent la cinquantaine. Pour chacun d’entre eux, vous trouverez des suggestions quant aux choses à « augmenter » ou à « diminuer » afin de rester plus longtemps en bonne santé.  

1. Maladie cardiaque 

L’expression maladie cardiaque englobe de nombreuses affections différentes qui touchent le cœur et les artères. Parmi ces dernières, l’on trouve notamment les crises cardiaques, les douleurs thoraciques et l’occlusion artérielle. Pour réduire le risque de maladie cardiaque, choisissez :  

d’augmenter :  

  • les poissons gras riches en acide gras oméga-3 (saumon, truite). Essayez d’en manger deux fois par semaine;
  • les fibres, en consommant des grains entiers, des haricots, ainsi que des fruits et légumes;
  • les matières grasses saines, comme l’huile d’olive ou de canola et la margarine sans gras trans;
  • les noix non salées, à raison d’¼ de tasse (60 ml) cinq fois par semaine;
  • l’activité physique, à pratiquer de 30 à 60 minutes la plupart des jours de la semaine;

et de diminuer :

  • les gras saturés que renferment le beurre, le fromage et les viandes grasses;
  • les gras trans présents dans les huiles hydrogénées (shortening, margarines dures), les aliments transformés et issus de la restauration rapide;
  • les aliments salés;
  • les cigarettes;
  • l’alcool (pas plus de deux verres par jour).

2. Cancer de la prostate 

Il s’agit du type de cancer le plus fréquent chez les hommes d’âge mûr. Il affecte la glande de la prostate, qui est un organe du système reproducteur masculin. Pour réduire le risque de cancer de la prostate, choisissez :

d’augmenter :

  • le lycopène, un antioxydant présent dans les tomates et les produits à base de tomate cuite, tels que le jus, la soupe et la pâte de tomates;
  • le sélénium, un minéral que l’on trouve dans les noix du Brésil, les grains entiers et la viande;
  • les fruits et légumes;
  • les légumineuses (pois chiches, haricots, lentilles) et le soja;

et de diminuer :

  • la viande transformée. Limitez les viandes fumées, salaisonnées ou salées telles que le jambon, la saucisse, les hot-dogs, le bacon et le salami;
  • le calcium. Veillez à avoir un apport quotidien adéquat en calcium (1 200 mg), sans toutefois le dépasser. Bien que le calcium soit essentiel pour garder des os solides, le fait d’en consommer trop (plus de 1 500 mg/jour) peut augmenter le risque de cancer de la prostate.

3. Goutte 

La goutte est une forme d’arthrite causée par la présence de taux élevés d’acide urique dans le sang. Elle provoque des douleurs articulaires et peut accroître le risque de formation de calculs rénaux. Pour éviter la goutte, choisissez :

d’augmenter :

  • les produits laitiers à faible teneur en gras, à raison de trois portions par jour;
  • les fibres, contenues dans les grains entiers, les haricots, ainsi que les fruits et légumes;
  • la vitamine C, présente dans les poivrons, les agrumes, le brocoli et les fraises;
  • l’acide folique, que l’on trouve dans les haricots, les grains entiers, les amandes et les asperges;
  • l’exercice;

et de diminuer :

  • les aliments riches en « purine », tels que :

               le poisson : anchois, sardines, hareng, truite, saumon

               les crevettes

               les abats

               le soja

               les bolets séchés;

  • les viandes rouges (bœuf, porc, agneau), en se limitant à une portion de 75 g (2.5 oz);
  • l’alcool, en particulier la bière. Contentez-vous d’un verre par jour.

4. Ostéoporose

Une maladie qui se traduit par un affaiblissement et un amincissement des os, ainsi qu’une diminution du volume osseux. Bien des gens pensent qu’il s’agit d’une « maladie typiquement féminine », mais elle peut également affecter les hommes. Pour réduire le risque d’ostéoporose, choisissez :

d’augmenter :

  • le calcium et la vitamine D;
  • l’exercice, afin de garder des os solides;
  • les suppléments de vitamine B12, si votre apport est insuffisant (parlez à votre médecin);

et de diminuer :

  • l’alcool. Limitez-vous à deux verres quotidiens;
  • les aliments salés. Veillez à consommer moins de 1 500 mg de sodium par jour.

Pour rester en bonne santé, il vous faut faire des choix en accord avec le Guide alimentaire canadien. Faites le plein de fruits et légumes, de grains entiers, de produits laitiers à faible teneur en gras, et privilégiez les alternatives à la viande riches en fibres, telles que les haricots et les lentilles.

En faisant des choix alimentaires sains, en étant physiquement actif et en ne fumant pas, vous pouvez éviter de nombreuses maladies chroniques et vivre plus longtemps en bonne santé. Avez-vous d’autres questions à propos du vieillissement en bonne santé? Composez le 1 877 510-510-2 pour parler à un diététiste, ou rédigez un courriel.

Renseignements:

Saine alimentation chez les personnes âgées

Dernière mise à jour – octobre 9, 2016

Phone Icon

Les diététistes donnent des conseils fiables qui changent la vie sans se laisser influencer par les modes. Vous voulez libérer le potentiel de la nourriture? Communiquez avec une diététiste.