Article

Foire aux questions – Le plastique en toute sécurité



Le plastique est omniprésent : il sert à la fabrication des bouteilles d’eau, des pellicules d’emballage, des contenants pour aliments, des jouets et des articles de la vie quotidienne. Parfois, nous entendons dire que certains plastiques peuvent comporter des risques pour la santé. La tâche de déterminer les matières plastiques qui ne présentent aucun danger pour la conservation des aliments, celles que l’on peut chauffer et celles qu’il faut éviter peut prêter à confusion. Au fait, quels sont les risques posés par l’association des aliments et des plastiques? 

Qu’est-ce que le bisphénol A (BPA) et pourquoi devrais-je m’en préoccuper?

Le BPA, agent chimique industriel, sert à la fabrication des plastiques durs et transparents (également désignés par le terme polycarbonates). On trouve le BPA dans les bouteilles d’eau réutilisables en plastique dur, les biberons et les gobelets pour enfants. De plus, le BPA est employé dans la fabrication du revêtement intérieur des boîtes de conserve en métal, qui servent de contenants aux aliments, entre autres. 

D’après les chercheurs, la présence de BPA dans l’organisme peut influer sur l’action de certaines hormones (dont l’œstrogène, hormone féminine). En fait, des expériences scientifiques laissent entendre que les effets du BPA peuvent se traduire par un cancer ou par des troubles de fertilité. De plus, le BPA peut endommager l’environnement. Présent dans les eaux usées, il peut se révéler nocif pour les poissons, au fil du temps.

*Néanmoins, le BPA ne comporte aucun risque pour la santé de la plupart des Canadiens, étant donné que notre niveau d’exposition à cet agent chimique est très bas. Par conséquent, la population générale peut continuer d’utiliser des bouteilles d’eau, des contenants et de la vaisselle en plastique ainsi que de consommer des aliments et des boissons en conserve.

L’exposition au BPA comporte principalement des risques pour les nourrissons âgés de moins de 18 mois. Lorsqu’on chauffe un biberon, le BPA peut s’immiscer dans le liquide. De plus, certaines conserves renfermant une préparation pour nourrissons comportent un revêtement en BPA. En raison de ces deux modes d’exposition, il est possible que les nourrissons soient exposés à des concentrations de BPA avoisinant celles qui présentent un risque pour la santé.

Santé Canada collabore avec les fabricants de préparations pour nourrissons afin de réduire les concentrations de BPA et de trouver des solutions de rechange aux matières servant à la production des biberons en plastique. L’organisme fédéral songe également à interdire les biberons renfermant du BPA.

Comment puis-je déterminer si un contenant renferme du BPA?

Examinez la partie inférieure de votre contenant en plastique (recherchez le triangle illustré sur cette partie). Si le code de recyclage 7 y figure, le contenant peut renfermer du BPA. On peut également avoir inscrit le chiffre 7 assorti des lettres PC. Dans ce cas, le plastique renferme du BPA. De plus, les contenants en plastique sans numéro peuvent renfermer du BPA ou non. L’étiquette des contenants en plastique les plus sécuritaires affiche les codes 2, 4 et 5.

Je veux réutiliser mes contenants en plastique pour aliments. Puis-je y déposer mes restes?

Les contenants pour aliments, dont les contenants de yogourt ou de margarine, sont conçus pour un « usage unique ». Autrement dit, il faut les utiliser puis les recycler. Ces contenants ne conviennent pas à la conservation des restes, puisqu’ils ne résistent ni à la congélation, ni à la décongélation, ni aux nettoyages fréquents. Si toutefois vous les réutilisez, assurez-vous de faire refroidir complètement vos restes avant de les entreposer. N’utilisez aucun contenant endommagé, ni taché, ni dégageant une odeur désagréable. Enfin, n’utilisez jamais de contenant non destiné à la conservation des aliments.

Puis-je réutiliser les bouteilles d’eau en plastique?

À l’instar des contenants en plastique à usage unique, les bouteilles d’eau en plastique (qui contiennent de l’eau filtrée ou de l’eau de source, par exemple) sont censées servir une seule fois avant leur recyclage. Toutefois, aucune étude scientifique n’a démontré que ces bouteilles comportent un risque, pourvu qu’on les réutilise et qu’on les nettoie correctement. Lorsqu’une bouteille d’eau ne subit pas un nettoyage adéquat, son goulot peut contenir des microbes néfastes.

Chaque fois que vous réutilisez une bouteille en plastique, lavez-la à l’eau et au savon, puis faites-la sécher.

Les pellicules en plastique conviennent-elles au four à micro-ondes?

Les pellicules en plastique comportent un risque pour la santé, puisque les aliments peuvent absorber une certaine quantité de plastifiant (substance chimique conférant sa souplesse à la pellicule). Ce risque devient particulièrement préoccupant lorsqu’on chauffe la pellicule à température élevée ou qu’on s’en sert pour recouvrir des aliments gras ou huileux. Si vous vous apprêtez à utiliser une pellicule en plastique, assurez-vous qu’elle convient aux micro-ondes, en lisant l’étiquette. 

Que puis-je faire pour réduire les risques que peuvent comporter les plastiques pour la santé?

  • Choisissez des produits en verre ou en plastique appartenant à une autre catégorie. (Recherchez les codes de recyclage 2, 4 et 5.)
  • Faites refroidir les biberons à la température ambiante, après les avoir stérilisés ou nettoyés au lave-vaisselle.
  • Ne versez jamais d’eau bouillante dans un biberon. Laissez plutôt refroidir l’eau dans un contenant sans BPA, puis transférez-la dans le biberon.
  • Ne conservez jamais de lait maternel dans une bouteille en plastique pouvant renfermer du BPA.
  • Utilisez plus souvent des contenants en verre au lieu de contenants en plastique. Les contenants en verre conviennent également au four à micro-ondes. Lorsque vous déposez un contenant en plastique au four à micro-ondes, assurez-vous qu’il convient aux micro-ondes, en lisant l’étiquette.

Renseignements complémentaires :

Bisphénol A, par le gouvernement du Canada

Questions et réponses sur l'eau embouteillée, par Santé Canada

Dernière mise à jour – octobre 31, 2016

Phone Icon

Les diététistes donnent des conseils fiables qui changent la vie sans se laisser influencer par les modes. Vous voulez libérer le potentiel de la nourriture? Communiquez avec une diététiste.